Elevage Famiial de chat de race MAU EGYPTIEN
Elevage Famiial de chat de race MAU EGYPTIEN
LA CHATTERIE ENNEADE
LA CHATTERIE ENNEADE
ACHETER UN CHATON DE RACE/ DE RACES RARES

C'est un investissement affectif et financier
qui mérite que vous lisiez attentivement ce qui suit.

 

Les éleveurs sont votre meilleure chance de trouver un chaton en bonne santé, sociable et équilibré.

Si certaines animaleries respectent la législation en vigueur, les chatons, isolés dans une cage de verre, peuvent être mal sociabilisés et les risques de maladie sont loin d'être nuls. Les délais de vices rédhibitoires étant très courts (voir plus loin), vous ne serez pas remboursé si le chaton décède dans les semaines suivant votre achat. Fuyez !si par malheur un chaton Mau Egyptien est en vente dans une animalerie.

 

En savoir plus sur les vices rédhibitoires

De plus, dans les animaleries, vous paierez bien plus cher que chez l'éleveur... pour un chaton qui a toutes les chances d'être malade et de ne pas être vraiment "de race" ! Et puis réfléchissez : quel éleveur qui aime vraiment ses chats vendrait ses chatons à un magasin, sans savoir combien de temps ils vont y rester ni chez qui ses bébés atterriront ?
Les animaux vendus en animalerie sont généralement importés de pays d'Europe de l'Est avec la complicité de marchands d'animaux qui se prétendent "éleveurs" et fournissent de faux papiers aux animaleries peu regardantes ou trop confiantes.

 

  • Pourquoi acheter un chat de race ?

C'est vrai, il y a beaucoup de chatons abandonnés dans les rues de nos villes et dans les refuges. Il ne s'agit pas ici de vous déconseiller de recueillir un de ces petits malheureux.

Cela dit, pourquoi acheter un chaton de race ?

  • L'éducation d'un chaton commence dès les premières heures de sa vie. Certains chercheurs affirment même qu'elle commence dans le ventre de la mère : le comportement de celle-ci influerait sur celui de ses futurs bébés. Un chaton né dans un élevage, c'est l'assurance d'avoir un chaton parfaitement amical, socialbiisé, habitué à être manipulé par différentes personnes dont des enfants, qui n'ira pas se cacher sous l'armoire dès que quelqu'un entre dans la pièce.
  • Si nous ne cédons nos chatons qu'à l'âge de trois mois trois mois et demi, c'est d'une part pour qu'ils soient entièrement vaccinés au moment de leur départ mais aussi parce que la période de l'âge de 2 à 3 mois - période de jeux un peu violents avec les frères et soeurs - est essentielle pour qu'il apprenne que griffer et mordre, ça fait mal ! Les personnes qui adoptent un chaton de moins de trois mois se retrouvent très souvent avec un chat qui les griffera et les mordra... pendant les quinze ou vingt prochaines années ! Est-ce que cela ne vaut pas la peine d'attendre un peu ?
  • C'est aussi l'assurance d'un bon état de santé : il est né dans les meilleures conditions, chouchouté et surveillé inlassablement, nourri avec les meilleurs aliments adaptés à son âge, vermifugé, vacciné dès l'âge de deux mois (primo-vaccinations) et trois mois (rappels).
  • Avoir le plaisir d'un chat qui exauce votre rêve, qu'il s'agisse d'esthétique ou de caractère.
  • Pouvoir compter sur des années de bonheur avec lui.
  • Savoir que vous pourrez à tout moment appeler l'éleveur pour des conseils avisés donnés de bon coeur.

 

  • Qu'est-ce qui justifie le prix demandé ?

Sachez que la plupart des éleveurs félins ne vivent pas de leur élevage. Ils ont même de la chance s'ils n'y sont pas de leur poche ! Ce n'est vraiment pas une activité "rentable"... mais c'est beaucoup de bonheur et une majorité de belles rencontres !

Un chaton de race vous coûtera entre 1000 et 2800 euros, voire plus, selon la rareté de la race, la beauté du chaton, les titres obtenus par les parents en exposition. Il sera vacciné et identifié par tatouage ou puce électronique. Un pédigree vous sera fourni, indiquant ses ascendants sur quatre générations. Ces éléments ont déjà coûté une certaine somme à l'éleveur. Ajoutez à cela la nourriture du petit depuis le début de son sevrage (à 3 semaines) jusqu'au moment de son départ (à 3 mois).

Ensuite, considérez que vous "payez" aussi pour : l'entretien de la mère des chatons, peut-être du père - sinon, le coût de la saillie avec un mâle d'un autre éleveur (saillie qui est payée même si elle n'a rien donné, ou n'a donné qu'un seul chaton), les frais vétérinaires pendant la grossesse (auscultations, radiographies, peut-être une césarienne...), les impôts qui seront dûs par l'éleveur sur la vente des chatons (TVA et revenu agricole), les frais divers et variés (vermifuges, anti-puces, jouets, etc...), les frais d'exposition si les parents sont champions, l'entretien des chats castrés et des chattes stérilisées que nous gardons parce que nous n'allons quand même pas les "jeter" sous prétexte qu'ils ne sont plus productifs ! Et c'est sans compter les nuits sans sommeil, les angoisses, les chagrins sur un chaton trop faible pour survivre, et... mais oui, la déchirure de le voir partir dans sa nouvelle famille.

Vous voyez bien, un chaton de race, ce n'est pas si cher que ça !

 

DOCUMENTS OBLIGATOIRES A FOURNIR PAR LE VENDEUR
Attestation de vente - Carte d'identification - Notice d'information
  • Les formalités d'achat

Lorsque vous achèterez un chaton, le vendeur (éleveur ou animalerie) doit vous remettre les éléments suivants :

  • Attestation de vente

Ce document indique au minimum les coordonnées du vendeur et de l'acheteur, l'identification du chaton (nom, race, sexe, date de naissance, numéro de puce), son prix, la date à laquelle le chaton est remis à l'acheteur (ceci est très important car c'est à compter de cette date que démarrent les garanties "maladies", voir plus loin).

L'attestation de vente peut également comporter certaines clauses particulières : indication de tout "défaut" du chaton par rapport au standard de la race, les conditions de paiement, etc...

Une fois que vous avez payé le chaton intégralement, il vous appartient et vous avez le droit de décider de son avenir comme vous l'entendez.

 Tenez compte de ce que vous dit l'éleveur s'il vous déconseille de faire reproduire votre chat/chatte : il connaît bien le standard de la race qu'il élève, il connaît aussi les contraintes et les déboires rencontrés par les éleveurs "amateurs" qui veulent faire "juste une portée pour donner un chaton à ma fille". Ne vous lancez pas dans une telle aventure sans savoir à quoi vous vous engagez !

 

  • Document de traçabilité (remplace la carte d'identification depuis 2009)

Tout animal vendu ou même donné doit être identifié par tatouage ou par puce électronique. C'est une obligation légale... !!! Comment prétendre l'ignorer ?

Si vous payez en plusieurs fois, le chaton reste la propriété de l'éleveur jusqu'au paiement intégral. Une fois le dernier paiement encaissé, l'éleveur fera le nécessaire auprès du fichier central et vous recevrez quelques jours plus tard une carte d'identification à vos nom et adresse.

 

  • Notice d'information

L'éleveur doit vous remettre un petit document indiquant les soins à apporter à votre chaton (nourriture, éducation, calendrier de vermifugation...). La plupart des éleveurs vous remettront aussi quelques boîtes de nourriture ou sachets de croquettes auxquels le chaton est habitué, afin qu'il ne subisse pas un changement de régime trop brutal.

 

  •   Carnet de vaccination

Etrangement, la vaccination n'est pas une obligation légale. Néanmoins, aucun éleveur sérieux ne vous vendra un chaton qui n'aurait pas reçu au moins les primo-vaccinations. Résistez donc au désir d'emporter avec vous cette adorable boule de poils de moins de trois mois. Un éleveur consciencieux fera d'ailleurs tout pour vous en dissuader (ou, comme moi, vous le refusera tout net!). A trois mois, le chaton aura été complètement vacciné.

 

  • Pedigree

Il arrive souvent que l'éleveur n'ait pas encore reçu les pedigrees des chatons au moment où ils sont en âge d'être cédés. Assurez-vous toutefois que la demande en a bien été faite et demandez que ce point soit précisé sur l'attestation de vente, surtout si vous avez l'intention de faire reproduire votre chat.

N'oubliez pas que si le chaton vous est vendu sans pedigree et que vous décidiez plus tard de le faire reproduire, ses bébés ne pourront pas avoir de pedigree. Ils ne seront pas considérés comme chats de race, même si l'autre parent a son pedigree.

Voir Pedigree LOOF / Certificat RIEX

Il est illégal pour l'éleveur de retenir le pedigree dans l'attente d'un certificat de stérilisation. Si le chaton vous a été vendu "avec pedigree", celui-ci doit vous être remis SANS CONDITION.

En cas de litige, adressez-vous à la DGCCRF du département de l'éleveur (Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes)

 

Comment savoir si un chaton est en bonne santé ?

Manipulez le chaton : il doit avoir une bonne tonicité musculaire, le pelage propre, le regard clair et brillant. Il n'éternue pas et ne renifle pas. Ses oreilles sont propres, sans croûtes ni taches noirâtres. Son pelage ne comporte aucune zone sans poils. Vérifiez l'arrière des oreilles et le bas du dos pour détecter d'éventuels "grains de sable" noirs : ce sont des crottes de puces !

 

Quelles sont les garanties légales sur la santé du chaton que vous achetez ?

Si votre vétérinaire détecte chez votre chaton une des maladies ci-dessous dans le délai indiqué (à compter de la date de livraison indiquée sur l'attestation de vente), la vente peut être annulée pour vice rédhibitoire :
- Leucopénie infectieuse (typhus) - 5 jours
- Infection par le virus leucémogène félin (FeLV, ou leucose) - 15 jours
- Infection par le virus de l'immuno-dépression (FIV) - non précisé, mais estimé à 3 semaines
- Péritonite infectieuse féline (PIF) - 21 jours

Délais fixés par décret n° 90-572 du 28 juin 1990

Il est donc important de faire examiner votre chaton par un vétérinaire dès que vous l'aurez acheté.

Les autres maladies que votre chaton pourrait développer ultérieurement ne sont pas de la responsabilité de l'éleveur : un chaton est un être vivant, avec toutes les vicissitudes que cela implique. Ce n'est pas un réfrigérateur garanti 5 ans ou un canapé garanti 10 ans !!! Si votre chaton manifeste une calicivirose (par exemple) six mois après son départ, ne le reprochez pas à l'éleveur : il n'y est pour rien !

 

Comment savoir si un éleveur est "sérieux et responsable" ?

Question de bon sens ! Allez chez lui pour voir l'environnement dans lequel ses chatons sont élevés. C'est propre ? Il n'y a pas de chattes en batterie dans des cages alignées dans un sous-sol sordide ? La maman chatte semble en bonne santé ? C'est bon signe...
Prend-il tout le temps nécessaire pour vous parler du chaton que vous avez choisi, de son caractère, de ce qu'il aime particulièrement ? Vous a t-il régulièeement montré des photos, des videos? A t-il un blog ou vous pouvez suivre l'évolution des chatons? une page Facebook ou il publie régulierement? Vous donne-t-il les papiers indiqués ci-dessus, correctement remplis et au complet ? Vous pouvez être rassuré !

Si vous avez encore des doutes, vous pouvez toujours lui demander de vous indiquer les coordonnées de personnes ayant acheté un chaton chez lui et les contacter pour savoir si elles ont été satisfaites.

 

IMPORTANT : une personne produisant plus d'une portée par an est considéré comme "éleveur professionnel" et doit avoir un n° de SIRET. Si l'éleveur que vous avez contacté n'a pas de SIRET et si vous pensez qu'il fait plus d'une portée par an (facile à deviner s'il a plusieurs chattes, ou s'il vous montre des chatons nés à différentes dates dans l'année), il s'agit d'un fraudeur (vis-à-vis du Fisc et de la Direction des Services Vétérinaires). A vous de décider si vous pensez pouvoir lui faire confiance malgré tout et si vous acceptez de cautionner ses agissements illégaux...

 

Pourquoi l'éleveur vous pose-t-il tant de questions ?

Ne vous offensez pas de questions qui peuvent sembler indiscrètes. Si on vous demande si vous vivez en appartement ou en pavillon, si vous avez des enfants, d'autres chats ou un chien,... c'est que pour un éleveur, un chaton n'est pas une simple marchandise à vendre au premier venu ! C'est un bébé dont il s'est occupé pendant trois mois, il l'aime et veut s'assurer qu'il sera heureux dans son nouveau foyer. Inquiétez-vous plutôt si l'éleveur ne vous pose aucune question !

 

 

Il peut arriver qu'au moment ou vous décidez d'adopter un chaton, votre éleveur n'en ait pas de disponible. Malgré tout il saura surement vous conseiller des éleveurs sérieux ayant une éthique proche de la sienne , celle là même qui vous a fait vous raprocher de lui. Chez le Mau Egyptien nous connaissons,de près ou de loin, tous les éleveurs.
 

 

 

 En bref, les erreurs à ne pas commettre
  • STOP ! Prendre un chaton de moins de trois mois
  • STOP ! Choisir un chaton qui éternue ou qui renifle, qui a les yeux qui pleurent, qui a des croûtes dans les oreilles ou des crottes de puces dans le pelage,...
  • STOP ! Accepter un chaton non vacciné
Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur avec votre nouveau compagnon.
 

 

If you speak another language please click here

Pour nous trouver :

La chatterie Enneade
13 Marseille-Allauch

Bouches du Rhône

 

Téléphone :

+33 (0)6 61 83 10 27

Email: ouvea107@gmail.com

 

Visite possible sur rendez vous, pour les personnes motivées par le Mau.

Devenir membre

Vous voulez vous tenir informé des nouveautés de  notre chatterie ? C'est très simple :retrouvez nous sur Facebook :

chatterie Enneade

 

 

 A bientot